Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Emmanuel Macron n’est pas le bienvenu en Afrique !

Posté par: Sandaganews.com| Mercredi 13 septembre, 2017 19:09  | Consulté 419 fois  |  0 Réactions  |   

Article Original

 

Emmanuel Macron n’est pas le bienvenu en Afrique !

L’histoire semble se répéter avec les présidents français à faire des discours faux et irrespectueux sur l’Afrique et à essayer de se déculpabiliser de la part de responsabilité de la France quant au sort de l’Afrique et en chantant  les louanges d’une soit disante « amitié » entre l’Afrique et la  France, l’une des racines du mal africain.

Le 26 juillet 2007 du haut de son trône, l’ancien président nain français Nicolas Sarkozy avait montré son dédain pour l’Afrique dans un long discours saupoudré de louanges pour les africains mais où il avait eu l’indécence de proclamer que l’Afrique n’était pas entré assez dans l’histoire …

La réplique des intellectuels africains fut salée et le nain français Sarkozy fut remis à sa place par de nombreuses plumes africaines.

Dix ans plutard le pays gaulois s’apprête à nous envoyer  son nouveau jeune président a peine 40 ans sonnés pour faire la leçon de morale au continent le plus vieux au monde, le berceau de l’humanité.

Même si son prédécesseur Sarkozy avait proclamé à Dakar, je cite :

« Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles… »

Le Nouveau  premier des Gaulois voudrait nous servir avec la même sauce et répéter la même chanson que Sarkozy le nain nous avait servie. Sarkozy avait décrié la manie de l’africain d’aimer la répétition mais l’on se demande pourquoi la France pense-t-elle qu’elle pourra toujours nous répéter les même discours et continuer à tromper le peuple africain pour le maintenir dans la léthargie afin de perpétuer l’exploitation de l’Afrique par le biais d’outils néocoloniaux comme le FCFA.

En déclarant que le défi de l’Afrique est civilisationnel lors du sommet G20 à Hambourg, Emmanuel Macron nous donne un avant-gout de ce que sera son discours à Dakar.

On veut pas des insultes déguisés et irrespectueuses de la France saupoudrés de louanges de la FrancAfrique, on en a assez de vos leçons de morale a la con Monsieur Macron …

Si les présidents français en prononçant leurs discours injurieux à l’Afrique semblent  avoir des trous de mémoires, nous serions assez bienveillants de leur rappeler l’histoire de la FrancAfrique et leur rafraîchir leur mémoire défaillante…

Ils ont dit  que l’Afrique n’est pas assez entre dans l’histoire dix ans plutôt aujourd’hui ils disent que le défi de l’Afrique est civilisationnel…

Non le défi de l’Afrique n’est pas civilisationnel du tout et l’Afrique berceau de l’humanité est assez entré dans l’histoire comme notre vaillant professeur Cheikh Anta Diop l’a professé et établit à plusieurs reprises dans ses écrits.

Faudrait –il rappeler à la France que sans nos vaillants tirailleurs sénégalais dont le sang a inondé les champs de bataille du sol français durant la seconde guerre mondiale et l’effort de guerre des colonies africaines françaises, que la France serait sans doute aujourd’hui encore sous les bottes du Reich Allemand ?

Faudrait-il rappeler à Macron et Sarkozy que la civilisation humaine débuta en Afrique, que dire de la civilisation égyptienne ? N’oublions pas de mentionner les empires du Ghana, Mali et Songhaï.

Comme l’a si bien démontré le vaillant professeur Cheikh Anta Diop au moment où l’Afrique excellait dans les mathématiques, l’Occident était plongé dans la barbarie :

«Le nègre ignore que ses ancêtres qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil sont les plus anciens guides de l’humanité dans la voie de la civilisation, que ce sont eux qui ont créé les arts, la religion (en particulier le monothéisme), la littérature, les premiers systèmes philosophiques, l’écriture, les sciences exactes (physique, mathématiques, mécanique, astronomie, calendrier…), la médecine, l’architecture, l’agriculture, etc. à une époque où le reste de la terre (Europe, Asie, Grèce, Rome) était plongé dans la barbarie».

Non le défi de l’Afrique c’est de se défaire du lourd fardeau de ce qui reste du legs  colonial comme le franc CFA et qui plombe nos économies au profit de la France.Le défi de l’Afrique c’est de sonner la rupture d’avec la France pour de bon et prendre sa destinée a main en ce nouveau millénaire ou tout est redéfini.

Le défi de l’Afrique c’est l’éducation, l’autosuffisance alimentaire et énergétique, c’est de prendre avantage de l’ère digital une nouvelle opportunité pour le continent. L’éducation de base et universitaire, la création de zones technologiques pour favoriser l’innovation technologique telle que la Silicon Valley en Californie, l’autosuffisance alimentaire et le défi énergétique doivent être au cœur de tout projet de développement économique fiable pour les pays africains. Pour atteindre ces objectifs une réforme de la conscience populaire africaine est nécessaire, l’africain doit apprendre sa leçon et comprendre comme les Américains le disent souvent : » Stupidity is doing the same thing, over and over again and expecting different results  »  la stupidité c’est de faire la même chose et de s’attendre à quelque chose de different.

Les opportunités de développement sont immenses en Afrique et l’accent devrait être mis sur la création d’universités et d’instituts de technologie , de temples de savoir ou la jeunesse africaine pourrait être éduquée sur les nouvelles technologies modernes en même temps que leurs homologues européens ou américains avec l’apogée de l’éducation à distance ou E-learning, une classe dispensée dans les plus grands temples de savoir américain , chinois ou européen pourrait être disponible à Dakar , Alger ou Johannesburg grâce à cette méthode d’éducation à distance qui pourrait fixer en partie la fuite des cerveaux africains .

Depuis nos indépendances on a cru aux faux discours sauveurs de l’Occident , on l’a suivi et exécuté des plans que les occidentaux ont déployé en Afrique non pas pour nous permettre de nous développer mais pour leurs propres intérêts, au finish rien n’a changé l’Afrique est toujours au même point de départ : dépendante de l’aide extérieure pour survivre, croulant sous le poids de la dette, forcée a accepter une coopération injuste.

L’éphèbe Emmanuel sans doute depucelé par son ancienne institutrice d’école de 24 ans son ainée et devenue sa femme, nous parle de l’Afrique et de ses défis…Une vieille compagne comme à l'image de l'europe, vielle et libertine souvent à la quete d'une certaine jouvence sur nos plages africaines et pervertissant notre jeunesse au passage...

Il nous interpelle sur la démographie galopante du continent qui dit –il est un frein au développement africain. Que nenni ! L’Afrique a une population jeune et dynamique et cette démographie est plutôt un atout remarquable qui fait de notre continent le nouveau Far West et un marché extraordinaire  ou les investisseurs se ruent des quatre coins du globe au contraire de l’Europe et de l’Occident ou le déclin de la population est un défi économique que l’Occident peine à relever.

La nature fait si bien les choses comme dirait Darwin dans sa theorie d’évolution : «  survival of the fittest » ou la survie du plus apte , de grâce épargnez nous de vos plans sournois de vouloir arrêter notre progrès inéluctable en voulant contrôler notre croissance démographique pour assurer votre survie !

Macron parle aussi de défi démocratique, on ne peut s’empêcher de rire si l’on sait que la France a été le champion en Afrique a déstabiliser les régimes qui ne sont pas favorables à l’ancienne métropole. Les mercenaires français ont sillonné l’Afrique sous l’aval de la France à faire et défaire les gouvernements africains, l’on se souvient des épopées de Bob Denard en Afrique et tout récemment du coup de force des forces spéciales françaises pour destituer Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. L’éphèbe Emmanuel était sans doute trop jeune et dans les bras de son institutrice Brigitte à découvrir Eros pour se souvenir…

Emmanuel Macron pousse le bouchon trop loin en parlant de trafic d’armes, trafic d'êtres humains , de biens culturels et de terrorisme islamique. La France serait t-elle si amnésique à se rappeler du passé ou aurait elle une mémoire sélective ? 

 

Si la France a oublié  ses crimes dans le passé, la terre africaine n’ a pas oublié … 

L’ Afrique n’ a pas oublié la traite négrière pendant laquelle des millions d’africains ont perdu la vie et vendus aux quatre coins du globe, leur condition d'êtres humains et dignité arrachées dans les caves lugubres des bateaux à esclaves …

Après l’esclavage, la colonisation avec son cortège de crimes commis par la France avec les travaux forcés, les razzias et  expéditions punitives contre les villages de résistants dont la seule faute était de vouloir sauvegarder leur dignité d’homme, les décapitations, exécutions sommaires et exil de  résistants.

Mère Afrique se rappele des crimes de la France contre ses fils dans un passé très recent, au Rwanda en armant les milices Hutus genocidaires, les tirailleurs sénégalais massacrés à Thiaroye qui ne réclamaient que ce qui leur été du après avoir défendu et versé leur sang pour la France ingrate .

L’Afrique n’a pas oublié la sale guerre que la France à mener au Biafra en attisant la guerre et livrant des armes au sesessionistes ...

Combien de biens culturels africains ont été volés, arrachés de force d’Afrique et sont jusqu’à nos jours exhibés dans les musées françaises ? 

Macron parle de terrorisme Islamique … À t-il oublié que les crimes commis par la France en Afrique sont de très loin plus atroces que toutes les exactions commises par les groupes islamiques armées en Afrique avec le terrorisme d’Etat et tout récemment l’assassination du grand guide libyen Moamar Khadafi et le pillage de la Libye ?

Le peuple africain doit prendre sa destinée en main, réclamer une vraie indépendance et l’arracher à la sueur de son front et au prix fort du sang et se défaire de ses bénis oui-oui  dirigeants placés à la tête des pays africains pour perpétuer la domination occidentale sur l’Afrique.

Encore une fois Macron on ne veut pas de vos discours à la con vous pouvez les gardez chez vous !

 

Sandaganews.com

 L'auteur  Toobalist Annonces Gratuites
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Toobalist Annonces Gratuites
Blog crée le 12/12/2011 Visité 784882 fois 109 Articles 6714 Commentaires 182 Abonnés

Posts recents
Les Avatars du franc CFA
Franc cfa: Les recettes du Prof. Koulibaly pour sortir de 71 ans de servitude monétaire coloniale
Emmanuel Macron n’est pas le bienvenu en Afrique !
Le Sénégal redevient une colonie française sous Macky Le Roi
Le Franc CFA , un frein au développement des Etats membres
Commentaires recents
Les plus populaires
A Quel Cheikh se vouer ?
A Mourir de Rire : Pouthie Pathie
Ce que la majorité des Africains ignorent de Mouammar Kadhafi
Le Declin de L'Euro , la mort du CFA
Le Franc CFA, un frein au development des Etats membres