Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Hold up Electoral : Wade a déjà gagné les élections virtuellement

Posté par: Moammar Khadafi| Mardi 21 février, 2012 10:33  | Consulté 4013 fois  |  8 Réactions  |   

 "Je voudrais qu’on cesse de parler d’un logiciel de fraude qui n’existe que dans l’esprit des profanes qui chercheraient à se faire remarquer dans un débat qui n’est pas le leur. Le fichier électoral avec ses électeurs virtuels et la carte électorale avec ses bureaux de vote fictifs, sont les deux principaux leviers sur lesquels s’appuie la mafia électorale sénégalaise pour déployer, à l’intérieur du territoire national comme à l’étranger, ses tentacules. "

Bakar Ndiaye.

http://www.seneweb.com/news/Politique/revelation-de-l-rsquo-expert-bakar-ndiaye-sur-un-dispositif-de-fraude-le-plan-de-wade-pour-passer-au-1er-tour_n_59168.html

Ce serait suicidaire et être dépourvu d’un minimum de bon sens que d’aller à l’élection présidentielle avec la participation d’Abdoulaye Wade et l’actuel fichier électoral qui n’est pas viable et qui représente une machine infaillible à victoires pour le parti au pouvoir avec ses électeurs virtuels et ses bureaux de vote fictifs.

Nous saluons au passage le travail exceptionnel de l’expert Bakar Ndiaye qui a mis à nu le système de fraude qui permettrait à la mouvance présidentielle de se maintenir au pouvoir. C’est être dépourvu de bonne foi et de verser dans l’hypocrisie que de rejeter l’exposé rigoureux et technique de l’informaticien Bakar Ndiaye sur le fichier et le processus électoraux.

Malgré le démenti à la va vite de la CENA qui a complètement raté sa réplique à l’exposé de Bakar Ndiaye et qui réfute l’existence d’un logiciel de fraude en accord avec la thèse de notre informaticien patriote, nul esprit dote d’un minimum de bon sens ne réfuterait l’existence d’un mécanisme de fraude à grande échelle.

Comme l’a si bien précisé l’expert Bakar Ndiaye le principal levier de fraude et de détournement du choix des électeurs ne repose pas sur un logiciel magique fictif mais plutôt sur un fichier électoral avec des électeurs virtuels et des bureaux de vote fictifs appelés bureaux de vote provisoires sans abri ni CENA qui pourraient passer à travers les mailles du système de contrôle actuel du processus électoral. Ces bureaux de vote provisoires au soir de l’élection présidentielle produiraient des procès verbaux fictifs avec des électeurs fictifs que le conseil constitutionnel et la CENA à la solde du parti au pouvoir se hâteraient de valider pour assurer la victoire d’Abdoulaye Wade.

Il est à noter que certains de ces électeurs fictifs sont établis en créant des clones à partir d’électeurs réels tirés du fichier électoral et en modifiant certaines données telles que le numéro de carte d’électeur, le centre de vote etc.…

L’établissement de la carte nationale d’identité numérique piloté par le ministre de l’intérieur Ousmane Ngom qui est l’un des hommes fort du parti libéral a déjà facilité l’établissement de cartes nationales d’identité clones à partir d’authentiques pièces d’identification civiles.

Le calcul fait par le parti au pouvoir serait ainsi très simple, sur un total d’environ 5.000.000 électeurs, la mafia électorale a fait une projection attribuant au moins 25% des suffrages pour le parti au pouvoir, projection fantaisiste du reste d'ailleurs avec les multiples defections et les querelles intestines au sein du parti au pouvoir, le reste des 26 % qui assurerait la victoire infaillible du PDS serait ainsi tiré du vivier virtuel électoral que la mafia au pouvoir a déjà mis en place.

Pour ne pas attirer trop l’attention sur ces viviers virtuels électoraux , le nombre des bureaux de vote pour l’élection présidentielle 2012 a été réduit au minimum par rapport à l’année 2007 malgré l’augmentation considérable du nombre d’électeurs.

Ce schéma de fraude électoral savamment concocté ne pourrait point souffrir l’introduction de nouvelles variables qui auraient faussé l’équation arithmétique du pouvoir en place raison pour laquelle la candidature combien crainte du célèbre musicien Youssou Ndour a été invalidée par le faux conseil constitutionnel d’Abdoulaye Wade sur le motif dérisoire que le nombre de signatures requises n’aurait pas été atteint pour une célébrité de la trempe de Youssou avec une renommée tant nationale qu’internationale alors que dans la même lancée la candidature de Diouma Dieng Diakhate qui a été ficelée à la va vite en 48 heures ait pu réunir le nombre de signatures requis.

Le projet diabolique de fraude électoral et de détournement du choix populaire explique l’arrogance d’Abdoulaye Wade vis-à-vis de l’opposition et son refus systématique de pourparlers pour sauvegarder la paix sociale étant convaincu que sa forfaiture électorale est infaillible malgré une piètre campagne électorale ou il a été chasse à coups de cailloux partout ou la caravane bleue est passée signe que le peuple a vomi le parti bleu et aspire au changement.

La seule alternative qui reste au peuple sénégalais est d’intensifier le combat contre la candidature anti constitutionnelle d’Abdoulaye Wade et de refuser que des élections se tiennent avec la participation du premier des bleus.

L’opposition regroupe au sein du M23 doit resserrer les rangs en faisant front commun contre la candidature d’Abdoulaye Wade et tirer la sonnette d’alarme en montrant aux observateurs internationaux les failles du fichier électoral actuel , à cet effet l’exposé de l’expert Bakar Ndiaye très détaillé et rigoureux pourrait être d’une grande utilité pour édifier l’opinion internationale que des élections transparentes ne pourraient se tenir avec un fichier électoral non viable et plein de failles et que les recommandations de l’informaticien Bakar Ndiaye sur le fichier électoral soient suivies .

Tenir des élections présidentielles avec un fichier électoral compromis relèverait de la folie et assurerait une victoire virtuelle certaine d’Abdoulaye Wade, n’en déplaisent à certains sorciers indécis de la plume hantés par le spectre des législatives de 2007 qui crient à tue tète que les élections doivent se tenir.

Aller aux élections après des semaines de manifestation contre la candidature anti constitutionnelle d’Abdoulaye Wade ne serait pas une suite logique et serait une insulte à tous ces martyrs de la république qui ont perdu la vie pour la sauvegarde de la démocratie et le salut de la république.

Aller aux élections avec la participation d’Abdoulaye Wade et un fichier électoral compromis serait un aveu d’échec et scellerait la victoire virtuelle sans appel du premier des bleus et la fin de la république.

Signez la petition contre la candidature anti constitutionnelle d’Abdoulaye Wade :

http://www.change.org/petitions/save-democracy-in-senegal

http://www.facebook.com/pages/Save-Democracy-in-Senegal/303657299683370

 Twitter  : @SenDemocracy

"En vérité Dieu ne change l’état d’un peuple que si ce peuple change en lui-même "

 

Une petite fenetre pour Jules :

 

Jules ,

Je suis désolé, j’ai écouté ton émission sur Deug Deug du  Mardi  mais je  ne suis pas d’accord sur certaines de tes assertions.

Grand bravo remettant les points sur les i(s) à propos des tartuffes marabouts oisifs qui se sucent sur le dos du peuple alors que le sénégalais moyen peine a vivre décemment

Mais quant au fichier électoral je suis pas d’accord avec toi , prétendre que faire une recherche avec  un numéro de carte d’identité différent à plusieurs chiffres prés  et recevoir de la requête une fiche complètement différente est due à un algorithme informatique pour une recherche SQL ( SQL wildcard query ) qui faciliterait la recherche de l’usager à  se retrouver sur le fichier est complètement à coté de la plaque.

Si c’était le cas la recherche à partir d’un numéro de carte d’identité à plusieurs chiffres prés produirait toujours un résultat avec les mêmes champs de données tels que le numéro de carte d’électeur et le lieu de bureau de vote  etc.

Donc on ne peut pas prétendre à une recherche SQL avec des champs de données différents sur la fiche d’électeur.

La recherche avec des numéros de carte d’identité différents produit plutôt des fiches d’électeurs différentes clonées à partir d’authentiques fiches , la base de données du fichier électoral est alors définitivement compromis et non fiable.

Si le fichier électoral permet à un électeur à l’étranger d’avoir une autre carte électeur au niveau national avec deux cartes d’électeurs différents dans deux bureaux de votes différents alors la le  fichier électoral n’est pas du tout viable et on ne peut pas se baser sur un tel fichier pour aller à des élections transparentes !!

 

 

 

 

 L'auteur  Toobalist Annonces Gratuites
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (8)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Oumar Ndiaye En Février, 2012 (01:07 AM) 0 FansN°:1
Analyse tres pertinente et tres belle plume, c'est dommage qu'au Senegal les gens ne se concentrent jamais sur l'essentiel mais plutot les futilites et les articles traitant de sexe.

Merci de vos contributions si pertinentes et que Dieu vous garde.
Ousmane Ba En Février, 2012 (07:29 AM) 0 FansN°:2
Staff Seneweb si vous avez les donnes de Bakar Ndiaye est ce que vous pouvez lui donner mon addresse. il' est possible de monter un systeme de verification parallele.
Anonyme En Février, 2012 (16:16 PM)0 FansN°: 48840
go
ABF En Février, 2012 (09:22 AM) 0 FansN°:3
analyse pertinente mais,je tiens à vous signalé que DIOUMA DIAKHATE a déposé un récépicé à la place des signatures requis.Sur le fait de reporter les éections je pense que ça seré pas une bonne idée dans la mesure ou tant kil n ya pa d'élection la tension restera vive dans ce pays.Pour moi le mieu c d'aller au elections et faire tout pour sécuriser le vote, il y a la presse,les observateurs et une opposition déterminé en a découdre avec le pouvoir.
Anonyme En Février, 2012 (16:34 PM) 0 FansN°:4
Franchman ésk vou croyé k 3W é tou lé bébé vampire ki l suiv seré autan pressé dalé à cé zélection sil nété pa sur é certin d gagné? Il é di k "meunoo kham sa guénte morom". Et j trouv ka par Dieu, eu seul sav c kil zon mi en place pour gagné. Mé vou n féte k confirmé c k jé toujour pensé. Nan déplèz à certin mé "la naïveté é une dé vertu dé sénégalé". DJéGUEULOU.
Bantbi En Mars, 2012 (23:44 PM) 0 FansN°:5
serou nditlaye mi doumo kharame rék la

Ajouter un commentaire

 
 
Toobalist Annonces Gratuites
Blog crée le 12/12/2011 Visité 765385 fois 101 Articles 5533 Commentaires 178 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
A Quel Cheikh se vouer ?
A Mourir de Rire : Pouthie Pathie
Ce que la majorité des Africains ignorent de Mouammar Kadhafi
Le Declin de L'Euro , la mort du CFA
Le Franc CFA, un frein au development des Etats membres