Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les NTIC , une Chance pour l’Afrique!

Posté par: Toobalist Annonces Gratuites| Dimanche 01 janvier, 2017 18:01  | Consulté 251 fois  |  0 Réactions  |   

Article Original 

 

  L’informatique a connu une expansion fulgurante depuis ses débuts en 1946 avec l’ENIAC le premier ordinateur jusqu’ à nos jours avec l’ipad et iPhone considérés comme les joyaux des merveilles électroniques.

 

L’informatique a connu une expansion fulgurante depuis ses débuts en 1946 avec l’ENIAC le premier ordinateur jusqu’ à nos jours avec l’ipad et iPhone considérés comme les joyaux des merveilles électroniques.

Cet essor impressionnant a été accompagné par l’évolution des NTIC à travers le monde qui est devenu en l’espace de moins de 10 ans un gros village planétaire plus connecté que jamais. Ce qui se passe à New York est connu la seconde d’après à Dakar, Tokyo ou Sydney. Cette avancée spectaculaire des Nouvelles Technologie de l’information et plus particulièrement de l’internet a complètement bouleversé notre façon de vivre et de communiquer avec l’entrée en force des réseaux sociaux de communication tout récemment et dont le leader mondial Facebook a accumulé en l’espace de 8 ans d’existence seulement 900 millions d’abonnés avec un revenu net estimé à plus de  2  milliards de dollars  en 2010 et une fortune personnelle  colossale estimée à plus de 21 milliards de dollars de son fondateur qui a creé ce puissant réseau social qui est entrain de façonner la face du monde à partir de sa chambre d’étudiant 8 ans auparavant.

Les réseaux sociaux ont complètement bouleversé notre façon de communiquer et ont été une force considérable derrière les mutations sociales économiques et politiques de notre époque à l’image du printemps arabe et  » Occupy Wall Street  » un mouvement de protestation contre le capitalisme forcené et pour la redistribution des biens qui a inspiré la vague de protestations à travers le monde en Octobre 2011 pour plus de justice sociale. Facebook a largement contribue à l’élection du premier président noir des Etats Unis d’Amérique , le 44 eme et actuel président avec l’entrée en force  dans la scène politique d’une jeunesse numérique  que le directoire de campagne de Barack Obama a su charmer grâce au puissant réseau social .

Le monde est plus que jamais interconnecté et l’internet a réduit les distances géographiques avec peu de cliques de l’ordinateur ou du toucher du téléphone portable. Cette évolution spectaculaire de l’internet n’a pas seulement affecté le tissu social mais aussi la façon de faire les affaires à travers le monde.

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la promotion des entreprises, c’est ainsi qu’on voit l’avènement des pages sociaux Twitter et Facebook des géants économiques tels que Coca Cola , Mac Donald et Adidas qui utilisent la puissance d’exposition des réseaux sociaux pour promouvoir leurs produits et pénétrer de nouveaux marchés à travers le monde.

Dans ce contexte avancé de mondialisation, quelle est la place de l’Afrique et comment l’Afrique pourrait t-elle bénéficier de cette manne qu’est l’ère numérique ?

Le nombre d’usagers de l’internet de par le monde aujourd’hui est bel et bien un bon baromètre de la croissance économique d’un pays, en effet des études poussées montrent que la Chine, les Etats Unis et l’Inde viennent respectivement en tete de peloton avec un taux de pénétration beaucoup plus important aux Etats Unis. Ce classement montre bien que la course pour être la future puissance mondiale a été lancée. Les chinois ont compris que l’enjeu va se dérouler sur le terrain informatique et sont en avance avec la mise en pied d’un super ordinateur le plus rapide au monde en 2010 et aussi l’utilisation de IPV6 (Internet Protocol version 6) qui offre plus de sécurité, plus d’options et un nombre quasi illimité d’IP adresses ou adresses ordinateurs qui permettent de localiser un ordinateur.

L’Afrique est devenu un champ de bataille dans cette course et est devenu le nouveau  » Far West » chinois avec l’arrivée de nouveaux entrepreneurs chinois partout en Afrique envoyés par la Chine pour exploiter cette terre vierge qu’est le continent africain. Les chinois ont pris d’assaut l’Afrique ou ils déversent leurs produits électroniques et construisent les infrastructures de base des grandes villes africaines en contrepartie d’une promesse d’étaler leurs tentacules dans tous les secteurs économiques de l’Afrique et d’assurer ainsi leur survie économique.

La croissance du nombre d’usagers en Afrique est phénoménale et est supérieure de loin à la moyenne mondiale avec cependant un taux de pénétration très faible par rapport à la population africaine faisant ainsi de l’Afrique un marché inexploité et prometteur.

L’Afrique avec sa position stratégique dans le globe, un carrefour entre les Etats Unis l’Europe et l’Asie , ses ressources naturelles en abondance, le deuxième continent le plus peuplé  avec une population jeune et dynamique avide de nouvelles technologies pourrait certainement bénéficier de cette nouvelle donne avec l’appui des gouvernements en place qui doivent mener des politiques de développement à long termes basées sur les specifités africaines et les nouvelles réalités économiques mondiales et s’affranchir des modèles de développement inadéquates et non opérationnels hérités des colons.

Les opportunités de développement sont immenses en Afrique et l’accent devrait être mis sur la création d’universités et d’instituts de technologie , de temples de savoir ou la jeunesse africaine pourrait être éduquée sur les nouvelles technologies modernes en même temps que leurs homologues européens ou américains avec l’apogée de l’éducation à distance ou E-learning, une classe dispensée dans les plus grands temples de savoir américain , chinois ou européen pourrait être disponible à Dakar , Alger ou Johannesburg grâce a cette méthode d’éducation à distance qui pourrait fixer en partie la fuite des cerveaux africains .

La formation de techniciens en NTIC et plus particulièrement en  informatique pourrait débuter une ère de floraison incommensurable pour l’Afrique avec une main d’oeuvre moins cher et une occasion de bénéficier du  » Global IT outsourcing  » ou transfert  des travaux technologiques en Afrique. La main d’oeuvre européenne ou américaine étant très chère, les entreprises occidentales n’hésiteraient point à transférer leurs travaux à exécuter en Afrique et ainsi diminuer leur cout d’opérations pour plus de revenus. Pour atteindre cet objectif, les dirigeants  ou chefs d’entreprises africains devraient avoir une nouvelle approche et mentalité dans leurs projets de développement et faire appel à l’expertise d’une diaspora si talentueuse qui ne demande que d’un cadre de développement propice pour revenir au bercail et participer aux projets de développement africain.

Les grandes métropoles africaines comme Dakar pourraient être de Nouveaux Silicon Valley avec l’établissement de capitaux à risque par les banques africaines et investissseurs qui doivent se departir des invistissements peu productifs tel que l’immobilier et en facilitant la création d’entreprises pour l’éclosion de jeunes entreprises innovatrices à l’image du géant Facebook capable de revigorer la vitalité de l’économie africaine et ouvrir des portes sur des horizons insoupçonnés que nous promettent les nouvelles technologies à l’instar de la télémédecine , les nouvelles applications pour Smartphones , les telephones intelligentes à l’instar du projet de recherche du géant informatique INTEL en Israël  dont l’objectif est de créer des téléphones mobiles intelligentes capables d’imiter et de connaître profondément l’être humain et de lui rappeler certaines taches ou actions à accomplir sur la base d’évènements répétitifs  antérieurs.

Le fossé économique entre l’Afrique et les pays développés pourrait être réduit de façon considérable si les africains ne ratent pas le train de l’évolution informatique lancée à vive allure à la découverte de nouvelles frontières insoupçonnées jusque la et que les dirigeants africains soient capables de définir des projets de développement viables avec une vision futuristique.

 sandaganews.com 

 

 L'auteur  Toobalist Annonces Gratuites
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: NTIC, INFORMATQUE
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Toobalist Annonces Gratuites
Blog crée le 12/12/2011 Visité 765920 fois 101 Articles 5575 Commentaires 178 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
A Quel Cheikh se vouer ?
A Mourir de Rire : Pouthie Pathie
Ce que la majorité des Africains ignorent de Mouammar Kadhafi
Le Declin de L'Euro , la mort du CFA
Le Franc CFA, un frein au development des Etats membres