POURQUOI L’ÉMERGENCE SERA IMPOSSIBLE AVEC LE FRANC CFA

  • Source: : Seneweb.com | Le 29 septembre, 2016 à 05:09:14 | Lu 25394 fois | 115 Commentaires
content_image

Archive

Pour ou contre le franc CFA ? Des économistes donnent leur point de vue dans un livre annoncé dans les rayons le 3 octobre prochain. Ils prônent l’enterrement de cette monnaie. Voici leurs arguments.   

Si ça ne tenait qu’à eux, le franc CFA serait aujourd’hui une monnaie de singe. Un vestige de l’histoire économique de l’Afrique. Une pièce de collection pour les 14 pays du continent qui l’ont en partage ou pour les particuliers devenus nostalgiques de cette devise née officiellement le 26 décembre 1945. Kako Nubukpo est ancien ministre togolais. Bruno Tinel est maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Le Sénégalais Demba Moussa Dembélé dirige notamment le Forum africain des alternatives. Et Martial Ze Belinga, économiste et sociologue, est rédacteur en chef du site Afrikara.Com.

Ils sont réputés farouches opposants au franc CFA. Ils dirigent « Sortir l’Afrique de la servitude monétaire. À qui profite le franc CFA ? » Un ouvrage à paraître le 3 octobre prochain et dans lequel des économistes tentent de démontrer que « le FCFA est une monnaie pour le pire ». Qu’il ne sert que les « élites fortunées » en leur permettant « de bénéficier d’un accès privilégié au marché mondial par une monnaie “’aussi bonne”’ que l’euro ».

« Une politique monétaire immuable »

Le livre « tombe à pic », constate Jeune Afrique qui en publie les bonnes feuilles sur son site. Une réunion des ministres de la zone franc se tiendra ce vendredi à Paris. « L’efficacité de l’investissement public », « l’identification des obstacles au développement et à l’intégration du crédit » et la « convergence en zone franc » sont les sujets au menu.

L’ouvrage arrive à point nommé d’autant plus que le Bissau-Guinéen Carlos Lopes, qui s’apprête à démissionner de son poste de secrétaire général adjoint de l’Onu et secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, a estimé que le franc CFA est « un mécanisme désuet ».

« Il faut vraiment une discussion sur la zone franc, suggère-t-il à l’AFP ce jeudi. Aucun pays au monde ne peut avoir une politique monétaire immuable depuis trente ans. Cela existe dans la zone franc. Il y a donc quelque chose qui cloche. »

L’un des co-auteurs du livre, Ndongo Samba Sylla, s’interroge : « Émerger avec le franc CFA ou émerger du franc CFA ? » (chapitre 7) Réponse à la page 161 : « Le FCFA est une monnaie pour le pire, car la majorité des pays qui l’ont en partage a eu durant ces cinquante dernières années des performances économiques faibles et en dessous de la moyenne africaine. »

Croissance économique moyenne faible

Pour l’économiste sénégalais, le franca CFA « est une monnaie coloniale dont la finalité principale a toujours été de faciliter l’extraction de surplus économique de l’Afrique vers l’étranger, ce qui explique l’ampleur extraordinaire des transferts de profits et des flux financiers illicites qui continuent de saigner la zone franc ». Elle « est une monnaie dysfonctionnelle dont la combinaison avec les autres outils de politique économique donne la recette d’un cocktail économique mortifère. Enfin, si le FCFA a pu perdurer malgré son échec manifeste à susciter le développement, c’est parce qu’il est aussi le nom d’un système structuré de répression politique ».

Ndongo Samba Sylla ne s’est pas limité à émettre des avis. Il brandit des chiffres pour les étayer. Par exemple à la page 163 : « De manière générale, les pays de la zone franc ont rarement été capables d’obtenir, sur toute une décennie, un taux de croissance moyen du PIB réel par tête supérieur ou égal à 1 % (vingt-trois décennies sur un total de soixante-cinq décennies observables, soit 35 %). Il n’est ainsi pas surprenant de constater que l’appartenance à la zone franc rime avec croissance économique moyenne faible. »

La Guinée équatoriale qui, constate Sylla, constitue une exception dans la zone franc en matière de croissance économique, « est tout sauf un modèle de développement » (pp 163 et 164). « Le paradoxe est que le pays le plus riche en Afrique (et même plus riche que l’Espagne, son ancien colonisateur, lorsque son PIB par habitant est mesuré en termes de parité de pouvoir d’achat) est toujours classé parmi les PMA- les Pays les moins avancés ! »

D’Afrique, la France exporte vers la France

En conclusion, Ndongo Samba Sylla fait remarquer que « plus de cinquante ans après les indépendances, les pays de la zone franc demeurent donc plus que jamais dans la trappe de la spécialisation primaire » (p. 166).

Il développe : « Dans ce contexte (colonial), quand il est dit que telle colonie exporte tel et tel produit vers la France, c’est en réalité la France qui les exporte vers la France. Enfin, les entreprises françaises peuvent transférer leurs profits de manière illimitée vers la métropole. L’intégration monétaire intervient dans ce contexte pour réduire les coûts de transaction, maintenir la valeur (faible inflation et monnaie forte) et faciliter l’extraction du surplus économique vers la métropole. » (pp. 167 et 168)

Conséquence ? « À l’évidence, ce système colonial ne peut permettre la diversification du tissu productif, l’intégration commerciale au niveau communautaire, le développement d’une épargne domestique consistante et l’éclosion d’un secteur privé national, souligne l’économiste sénégalais. Pourtant, il a été laissé intact des indépendances jusqu’à aujourd’hui. Les relations économiques ‘françafricaines’ sont depuis lors demeurées en l’état. Ce qui a changé entre-temps, c’est surtout l’environnement économique mondial qui est devenu plus concurrentiel et multipolaire. » (pp. 167 et 168)

Une monnaie unique sous le leadership du Nigeria

Au vu de l’ensemble de ces facteurs, résume l’un des auteurs de l’ouvrage, les pays africains concernés tarderont à décoller. Il détaille : « Le franc CFA a beaucoup de défauts à lui tout seul. Couplé aux autres outils de politique économique, dont la coloration néolibérale est de plus en plus prononcée, il donne la recette d’un cocktail économique mortifère. Un tel environnement macro-économique ne permet nullement l’émergence. Jusque-là, il a plutôt alimenté des crises politiques et économiques récurrentes sur fond de misère sociale structurelle. » (p. 176)

Le Président Macky Sall appréciera.

Dans la conclusion de l’ouvrage, Bruno Tinel dégage des pistes pour une alternative au franc CFA. Il préconise : « Le futur ex-CFA pourrait se fondre en partie dans le projet de monnaie unique de la CEDEAO sous le leadership du Nigeria. Il resterait alors à imaginer ce que deviendrait la zone CEMAC. Il serait également possible d’imaginer une zone post-CFA incluant l’UEMOA et la CEMAC, ce qui limiterait l’emprise nigériane sur ses voisins, plus petits et moins puissants. » (pp. 237 et 238)


Auteur: Ibrahima Fall - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (52)


Anonyme En Septembre, 2016 (05:55 AM) 0 FansN°: 1
Idependance totale !!

Lhom En Septembre, 2016 (07:25 AM) 0 FansN°: 1
ca fait des annees que je le repete.
malheureusement la france est prete a tout pour garder le statut quo!!!!
ca menace leur niveau de vie
Reply_author En Septembre, 2016 (09:40 AM) 0 FansN°: 2
un simple monsieur pour françois et pour nos mégalomane il faut son excellence maky. africains dou dm
Reply_author En Septembre, 2016 (09:56 AM) 0 FansN°: 3
nous voulons notre indépendance monétaire dans l unité mais la france risque de tout perdre aussi préparons nous a tout les obstacles qu elle va dresser sur notre chemin je pense au chantage des chefs d état a la guerre civile pour tout retarder
Reply_author En Septembre, 2016 (10:47 AM) 0 FansN°: 4
sur la photo je voie son excellence m. macky sall

et de l'autre côté m. francois hollande tout simplement

chercher l'erreur
Reply_author En Septembre, 2016 (11:50 AM) 0 FansN°: 5
ce n'est pas la cfa qui vous empêche d'émerger mais c'est plutôt les africains eux-memes qui sont leurs propres obstacles au développement! la moitié de vos pays sont dirigés par des dictateurs et des voleurs de deniers publics. la moitié de vos présidents sont au pouvoir depuis plus de 20 ans et pillent vos ressources avec leur clan! vous avez un long chemin à faire avant de sortir de l'auberge et le cfa n'est que le cadet de vos soucis! vous n'avez aucune discipline fiscale et vous criez partout que vothre problème se résume au cfa? vous êtes pathétique!
Vérités En Septembre, 2016 (12:52 PM) 0 FansN°: 6
je trouve que l'afrique dort encore pendant que la france se beurre sur nos richesses. le cfa en réalité n'a aucune valeur comparée à l'euro le dollars ect... elle est fabriquée en france pour nos banques centrales. la france contrôle notre économie.en se payant sans se déplacer avec juste une écriture. plus clairement ( il photocopie quelques milliards et nous les envoies) comme s'ils se servent chez eux. il n'y d'autres solutions que de se reveiller dabord et de créer notre propre monnaie. l'afrique regorde de cadre competants et assez de richesse pour s'en sortir seule. merci
N'importe Quoi ! En Septembre, 2016 (16:18 PM) 0 FansN°: 7
le cfa n'est qu'une chemise.

dès que la cedeao deviendra un etat fédéral, cette monnaie deviendra trop petite pour nous.

pour l'instant que nos pseudo-leaders fassent le nécessaire pour nous donner une nationalité et un marché unique, à travers toute l'afrique de l'ouest !
Reply_author En Septembre, 2016 (18:32 PM) 0 FansN°: 8
ne point rêver,l’émergence est impossible avec les dirigent que nous avons.
c'est ça la réalité,un président qui parle d'emergence et premier en mal gouvernance,ouf,ne rêvons pas,seule la révolution contre ces dirigent est l'unique solution et que nous ne sommes pas pressés.
Anonyme En Septembre, 2016 (00:37 AM) 0 FansN°: 9
rien de nouveau, on le sait deja depuis longtemps qu'aucun pays africain n'ira nulle part avec le cfa. le cfa sert justement a cela :-)
Reply_author En Septembre, 2016 (04:39 AM) 0 FansN°: 10
le sénégal ne mérite pas l'indépendance au détriment de la france!la france a des intérêts plus importants que la vie des sénégalais.agitez-vous un peu et vous verrez la marine francaise sortir de ses camps vous tirer dessus.la france est souveraine au sénégal et ne permettra à aucun sénégalais de menacer ces intérêts.que ceci rentre bien dans le crânce de chacun.les entreprises francaises resteront maîtres au sénégal.le cfa restera tant et aussi longtemps que la france aura des muscles pour se défendre pendant que le sénégalais n'aura que la bouche pour parler.wassalam.
Anonyme En Septembre, 2016 (06:28 AM) 0 FansN°: 2
et si tout simplement avec ou sans Franc CFA il n'y avait pas de possibilité d'émergence dans un marché mondial totalement saturé qui ne vit que par l'endettement et la destruction massive et irréversible des ressources vitales de toute la planète ?
Khel Khol Kham  En Septembre, 2016 (06:45 AM) 0 FansN°: 1
wakhofi dara
Anonyme En Septembre, 2016 (06:55 AM) 0 FansN°: 3
Un referendum pour la sortie du CFA dans chaque pays utilisant cette monnaie (de non souveraineté)?
Reply_author En Septembre, 2016 (12:59 PM) 0 FansN°: 1
il ne faut pas organiser un référendum pour n'importe quoi car la plupart des sénégalais n’appréhendent pas bien pour quoi il faut rester ou quitter la zone cfa,

pour ma part je trouve que le franc cfa a des avantages comme des inconvénients et le présenter comme le blocage de notre émergence est simplement démagogique. en fait on joue sur le rejet de la france pour faire prospérer le rejet du cfa, je pose une question : si la cote d'ivoire n'avait pas le cfa lors de sa crise que serait devenue aujourd'hui son économie, il y a un pays limitrophe qui s'appelle le ghana ou vraiment la population souffre du fait de leur monnaie. rappelez vous qu'au zimbabwe , au congo démocratique ils utilisent le dollar pour des transactions en local. le frein a l’émergence c'est nous même et non la monnaie : as t on les bons comportements , la bonne mentalité, du civisme ? payes t on les impots ? ne sommes nous pas tolerants des voleurs a partir du moment ou ils sont nos parents, amis , connaissances ? penses t'on que la plus value s'obtient par le travail et non la corruption ? .....

il ne faut pas prendre pour argent comptant aucune étude économique, c'est très souvent base sur des hypothèses qui ne vérifieront pas dans la réalité ensuite ils passeront leur temps a nous expliquer pourquoi leurs prédictions sont fausses !!!! la crise monétaire de 2009, est une illustration de cela,
Reply_author En Septembre, 2016 (19:38 PM) 0 FansN°: 1
tous les pays du maghreb se sont battus lors des independances pour sortir de la zone franc., ce n'est pas pour rien qu'ils sont plus en avance que nous.
il faut assumer l'independance totalement  :sn:  :sn: 
Baba En Septembre, 2016 (19:47 PM) 0 FansN°: 2
bien dit mon ami il nont rien compri ya des inconvenients comme ya des avantages le ghana le nigeria ne savent plus ou se donner le nez avec leur monnaie voila
Reply_author En Septembre, 2016 (20:36 PM) 0 FansN°: 3
tu as fini ? on sort du fcfa.
Reply_author En Septembre, 2016 (02:40 AM) 0 FansN°: 4
la libertè ne se donne pas qui ose gagne.le maroc _la tunusie-l'algèrie et la mauritanie ont ete des colonies au meme titre que ces 14 pays d'afrique noire.sachant que ces pays du maghreb n'accepteront pas cette servitude aussi longtempts.la france a trouvè plus dociles les noires et là elle applique la politique monnaitaire de servitude que l'allemagne l'a fait subir lors des deux guerres.seul le noir se complaint dans la servitude.aprèsent des hommes courageux commencent à voir et comprendre la racine du mal de l'afrique francophone.
Anonymous En Septembre, 2016 (07:01 AM) 0 FansN°: 4
Voila notre vrai probleme le CFA avec cette monnaie on ne sera jamais developper. Que ca macky sall ou demba ndiaye. Cest pareil tou ces politichiens laa qui viennent vous promettre monts et merveilles de ngui doull

Aucun pays au monde ne sest developper sans son independance monetaire. Aucunn
Reply_author En Septembre, 2016 (11:47 AM) 0 FansN°: 1
le problème c'est nous même les africains. les blancs défendent leurs intérêts, nos dirigeants volent l'argent de leur peuples. c'est nous même qui nous faisons esclaves des blancs. regardez tous les marchés qu'on leur donne au détriment de nos entreprises. le cfa ne disparaîtra pas de sitôt parce que nous africains francophones n'avons aucune envie de nous affranchir du joug français et non parce que eux nous l'imposent.
Anonyme En Septembre, 2016 (07:12 AM) 0 FansN°: 5
emergence mon oeil, immergence plutot quand on confirme chaque jour ousmane sonko
Anonyme En Septembre, 2016 (07:12 AM) 0 FansN°: 6
le pays sombre avec le petrole national entre les mains de la dynastie
Anonyme En Septembre, 2016 (07:39 AM) 0 FansN°: 7
We need our own facilities and well controlled by African.
Anonyme En Septembre, 2016 (07:49 AM) 0 FansN°: 8
CFA=Colonies Francaise d'Afrique
Anonyme En Septembre, 2016 (07:53 AM) 0 FansN°: 9
Bravo ! Félicitations à ces Économistes Africains qui ont eu le courage de dire tout haut ce que d'autres disent tout bas ou lors de débats entre amis . il est grand temps que les volontés politiques de nos ETATS suivent pour la matérialisation des aspirations des CITOYENS AFRICAINS . Trouvez nous la formule nécessaire à la formule de la monnaie commune et nous fixer les délais pour l'élimination du Franc CFA . Que nos leaders tiennent cette opportunité pour dire au président Hollande que les Africains veulent se libérer du franc CFA et par voie de conséquence plus d'arrimage avec l'ex franc français vers l'euro . S'il faut un référendum dans chaque Etat Africain , nous sommes preneurs .
Anonyme En Septembre, 2016 (08:11 AM) 0 FansN°: 10
que serait la france sans le Franc cfa, le petrole africain (gabon, tchad, ...): Elf, Total, l'uranium africain (Niger), le diamant africain (Centrafrique), le coltane, l'or, le bois etc...(Congo), l'accaparement du reseau de telecom (ORange), les banques...POUR EUX LE CFA c une question de vie et de mort....il faudra batailler ferme avec ces :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
Reply_author En Septembre, 2016 (09:45 AM) 0 FansN°: 1
imbécile cela n ' a rien a voir .......
Reply_author En Septembre, 2016 (10:34 AM) 0 FansN°: 1
pauvre con ! tire-toi de là ! tu n'as aucune fibre patriotique si tu es sénégalais ou africain ! tu n'es pas ,imbécile mais ....................
Reply_author En Septembre, 2016 (12:49 PM) 0 FansN°: 2
quoi alors grande gueule...tu nas jamais entendu dire k la monnaie etait l'instrument de souverainete economique par excellence
Anonyme En Septembre, 2016 (08:19 AM) 0 FansN°: 11
Ahie!!!! Mais j'ai comme l'impression que le président Hollande après avoir bu son verre est entrain de prendre celui de Macky . C'est la France Afrique
Lox En Septembre, 2016 (08:24 AM) 0 FansN°: 12
Je pense que le Sénégal à d'autres soucis bien plus importants que sa monnaie partagée avec les autres payes d'Afrique.



Ho Sénégalais, Sénégalaises, regardez l'image des deux présidents, rien ne vous interpelle???



M. F Hollande, Son "Excellence" M. Sall



Quand nos dirigeants se prendront juste pour les êtres humains qu'ils sont et feront leurs jobs de leader



Quand les medias arrêteront de parler 40/60 mn tous les jours du président et de son gouvernement pendant les JT.



Quand on ne verra plus la photo du président comme message subliminal toutes les 2km parcourues sur les routes du Sénégal



…… TOUT IRA MIEUX.



Des monnaies uniques Il y'a l'euro, le dollar et bien d'autres unions monétaire et cela fonctionne pour bien des Etats.



Même si l'on enlève le CFA il faudra mettre en place une monnaie qui unie les Etats d'Afrique pour faciliter le libre-échange. A défaut de se retrouver comme la Mauritanie avec une monnaie qui n'a de valeur que dans le pays. Aucun avancement aucune stabilité.



Le Sénégal a besoin d'avancer pour cela arrêtez ces modes de gouvernance d'antan qui ont disparues dans les pays développés depuis mathusalem.

Senegal En Septembre, 2016 (08:25 AM) 0 FansN°: 13
Mais pourquoi la réunion est à Paris

Et pas en Afrique



Reply_author En Septembre, 2016 (16:51 PM) 0 FansN°: 1
parce que c'est aux esclaves de ramper vers le trône de leur maître et non l'inverse.
Reply_author En Février, 2017 (16:01 PM) 0 FansN°: 2
vraiment hein?
Reply_author En Février, 2017 (16:01 PM) 0 FansN°: 3
vraiment hein?
Reply_author En Février, 2017 (16:01 PM) 0 FansN°: 4
vraiment hein?
Anti Cfa En Septembre, 2016 (08:45 AM) 0 FansN°: 14
voilaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... c'est ce genre de débat qu'il faut poser, et non nous parler de PETROTIM du matin au soir.



cette opposition devrait plus parler de notre avenir que de notre passé. Parler de ce goulot qu'est le CFA et pousser le gouvernement à faire un référendum pour demander au sénégalais s'ils veulent leur propre monnaie ou pas.



 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Kalkulart En Septembre, 2016 (08:48 AM) 0 FansN°: 15
Le franc CFA c'est la politique du bâton et de la carotte.

Si aujourd'hui les 14 pays en commun decide de sortir du franc CFA à l'image du rwanda, il faudra tout d'abord qu'il y ait justice et équité dans des classes politiques vis à vis du peuple, sinon le colonisateur abusera le peuple afin de detruire la véritable indépendance annoncée depuis plus de 50 ans et attendu par tous les peuples d'afrique des anciennes colonies francaises.

Il y a aussi à dire que nous ne pouvons pas creer une monnaie pour le plaisir de la créer , l'accompagnement par des politiques fortes orientées vers la croissance et la solidarité entre peuple mais surtout exempt de clivage ethniques, religieuses ideologiques , sinon ce passage serait une simple noyade et un echec jamais égalé.

Nous devons aussi nous départir de la colonisation arabe, anglaise , portugaise, americaine et occidentale en traitant d"égal à égal au niveau diplomatique(visa), au niveau économique(APE) et donner une vrai valeur au conommé local ou africain.

Pour finir l'éducation ne saurait rester manquer de voir un dépoussierage certain pour une meilleur adaptation à nos rélaités sociales et culturelles
Reply_author En Septembre, 2016 (13:16 PM) 0 FansN°: 1
le rwanda n'avait pas le cfa comme d'aillieurs le mali et la guinee bissao. le franc cfa arrange ceux qui l'utilisent, c'est cela la triste réalité !!! maintenant on a quelques économistes qui veulent expérimenter quelque chose d'autre c'est leur droit.
l'afrique de l'ouest devait avoir sa propre monnaie, la premiere etape etait d'avoir une monnaie unique des pays n'ayant pas le cfa comme monnaie mais d'annees en annees c'est reporte si on nous demande de quitter la zone cfa pour que le senegal batte sa propre monnaie, je pense que c'est mener le peuple sénégalais droit au mur.

les membres de la zone cfa peuvent en sortir mais ils devront avoir une réserve et garantir leur monnaie !!!!
Anonyme En Septembre, 2016 (08:52 AM) 0 FansN°: 16
C'est une bonne chose d'en parler, malheureusement peu d'africains savent la réalité du franc CFA. Pour avoir de la monnaie, nos états sont obligés de déposer les 50% de leurs capacités de change à la banque de France qui l'utilise à sa guise.

C'est juste de l'esclavage, on donne la moitié de nos ressource pour ces billets débiles.
Xelou En Septembre, 2016 (08:53 AM) 0 FansN°: 17
Il est temps d'ouvrir les yeux. Si l'on pouvait se développer avec la France depuis les indépendances on l'aurait été mais elle ne fait que sucer notre sang en s'emparant de toutes nos ressources sans regret. Pire elle ferme ses portes aux enfants de ceux qui ont combattu pour leur liberté. Dommage que l'Afrique ne soit pas organisée pour remédier à la situation qui ne saurait perdurer
Reply_author En Septembre, 2016 (09:55 AM) 0 FansN°: 1
la france pillent nos ressources ?? lesquels parce qu ' au sÉnÉgal a part du sable et des baobab je vois pas
Anonyme En Septembre, 2016 (08:58 AM) 0 FansN°: 18
J'ai mes doutes quand JA qui est l'un l'organe principal de propagane de la France Afrique publie les bonnes feuilles d'un livre qui denoncerait cet outil de domination colonaile qu'est le franc CFA!!!

Les auteurs de ce livre pousseraient pour une monnaie africaine sous le leadership du Nigeria bla bla bla... Tout ca c'est est hyper louche. Ils vont changer le non de la monnaie mais les memes banques/institutions vont faire la même chose derrieres les coulisses, seulement elargi cette fois á un plus grand nombre de pays. Ceux qui suivent les mouvements dans les "grandes" instutitions financières comprendrons que l'elite occidentale pousse plus tot pour une monnaie unique mondiale sous la tutelle du FMI. Cette monnaie est denommée SDR (Special Drawing Right). C'est un peu long et compliqué pour en discuter ici mais ceux qui savent comprendrons. je suis contre le franc CFA et je suis d'accord qu'il doit être eliminé mais il faut pas qu'ils en changent le nom et la forme nous le revendent comme quelque chose de meilleur.
Anonyme En Septembre, 2016 (09:00 AM) 0 FansN°: 19
Comment on travaille dans ce pays je penses très sincèrement que si on avait notre monnaie a nous la valeur de la monnaie serait égal au dalassi ou même pire . Tabaski 1semaine de congés, magal touba 1 semaine. Dans la fonction publique des gens se permettent de venir au travail a 11h watieu midi
Reply_author En Septembre, 2016 (11:55 AM) 0 FansN°: 1
...avec des dirigeants paresseux qui passeraient tout leur temps a voler l'argent de leurs peuple
Anonyme En Septembre, 2016 (09:29 AM) 0 FansN°: 20
c'est l’Allemagne nazie qui quant elle avait occupée la France pendant la 2e guerre mondiale lui avait imposé le système monétaire que la France nous impose actuellement. Franc CFA égal à nazisme monétaire. nos pays sont obligés chaque année de déposer à la banque de France 50% de leurs recettes d'exportation, c'est avec cet argent que la france finance l'aide au développement et redresse son déficit budgétaire entre autres. sortons de cet esclavage monétaire au plus vite.
Xnox En Septembre, 2016 (09:37 AM) 0 FansN°: 21
Ce n'est pas vraiment une question de monnaie (ex: Gambie, Mauritanie et j'en passe)

Est-ce le FCA qui pousse les dirigeants sénégalais à voleur leur peuple ?

Est-ce le FCA qui entraine les sénégalais à se comporter comme des moutons sur la route

Non non vous vous trompez de combats.

Avant de penser à changer de monnaie il faut d'abord se mettre dans les bonnes conditions pour assumer son indépendance.



En résumé pour émerger il faut:

Une bonne et rigoureuse gouvernance

Un peuple courageux et solidaire

Une nation disciplinée et éduquée

Arrêter les pratiques mystiques à la con !!

Se mettre au travail !!!!!
Anonyme En Septembre, 2016 (09:49 AM) 0 FansN°: 22
Des états africains qui laissent un état comme la France gérait à leur place leur monnaie commune sont toujours dépendants. Les réflexions universitaires datent de plus de trente ans .C est la volonté , le courage et la vision politique qui manquent à nos dirigeants.

Cependant la nouvelle génération de jeunes doit prendre leur responsabilité de bien regarder les types de dirigeants qu' ils placent à la tète de leurs pays respectifs. Les véritables organisations africaines doivent être actives surtout dans le domaine économique et non politique. A la place de lutter pour le développement, on nous entretient dans la pauvreté . jsarr
Anonyme Mactar Sow En Septembre, 2016 (10:00 AM) 0 FansN°: 23
Il est temps! Maintena ou a jamais!
Youris En Septembre, 2016 (10:20 AM) 0 FansN°: 24
Decryptage: cette image suffit a elle seule pour illustrer le paternalisme français devant ce Charlot bien docile ou faux Lion. Hollande n'accepterait jamais en pleine conférence de presse que Macky mette sa main au dessus de la sienne, c'est macky meme qui n'oserait pas. C'est lui le faible dans le ''couple''.
Reply_author En Septembre, 2016 (00:11 AM) 0 FansN°: 1
t'a tout compris. ce geste dit beaucoup de chose
Anonyme En Septembre, 2016 (10:29 AM) 0 FansN°: 25
Avec Macky SALL, François Hollande peut dormir tranquille! Son franc CFA ne sera point égratigné ! Aucun intérêt français ne sera touché avec notre Macky national qui est pourtant né après l'Indépendance de notre pays pays !!!!!
Radar En Septembre, 2016 (10:29 AM) 0 FansN°: 26
Avant de créer sa propre monnaie, il faudra régler des problèmes de cruciaux à commencer par la stabilité politique des pays africains. Les coups d’Etat, les menaces islamistes comme celui de Boko Haram au Nigéria et l’instabilité au Nord du Mali avec l’ASAWAD, les tensions politiques liées aux élections présidentielles ne militent pas en faveur d’un changement du système actuel.

Le Nigéria qui sera la locomotive de la future zone monétaire est un pays instable. Il y règne le grand banditisme.

Le Naïra du Nigéria est une monnaie instable car elle dépend trop fortement des cours du pétrole. Ces cours peuvent passer de 80 à 45 dollars en 2 ans et vice versa. Cela fait chuter ou bondir le cours du naïra.

En Afrique de l’Ouest, la principale économie est celle de la Côte d’Ivoire (40% de la masse monétaire) des 8 pays de l’UMOA. La Côte d’ivoire justement, voyez son passé :

Le 27 août 2002 : l’Agence de la BCEAO est braquée par des militaires proches de GBAGBO.

Par la suite trois Agences de la BCEAO respectivement en 2003 (Bouaké et Man) et en 2004 (Korhogo) ont été braqués. Officiellement, la BCEAO a annoncé avoir perdu plus de 58 milliards de francs CFA

7 ans plus tard en 2010. Rebelote !

Les agences BCEAO d'Abidjan, Daloa, San Pedro et Abengourou ont été écumées par des individus à la solde de l'ex-président Laurent Gbagbo, qui s'était accroché au pouvoir après l'élection présidentielle de novembre 2010 et qui consacrait la victoire d'Alassane Ouattara. Plus de 300 milliards de Fcfa ont disparu des agences d'Abidjan et de l'intérieur où beaucoup de fourgons blindés se trouvaient.

Les pays africains doivent balayer devant leurs portes.

Soyons prudents, n’allons pas vers des difficultés pires.

Reply_author En Septembre, 2016 (11:19 AM) 0 FansN°: 1
vas te renseigner, ça vaut mieux.
Reply_author En Septembre, 2016 (13:20 PM) 0 FansN°: 2
je soupçonne que tu es un français et tu es en train de faire de l'intelligence stratégique pour la france...la france est derrière toute cette instabilité que tu as décrite dans ton post.
Reply_author En Septembre, 2016 (22:33 PM) 0 FansN°: 3
voilà typiquement et métaphoriquement :"après nous c'est le chaos" !!!!
sans être expert mais pas ignorant non plus ,force est de constater que tous les fléaux relatés existent déjà avec le franc cfa.
bien sûr que ce sera très difficile mais moins que les spin doctors français encagoulés dévalorisateurs de seneweb.(la guerre économique nous est menée)..;
l'aspect psychologique(la conscience ) est aussi importante que les dimensions économiques et sociaux.
Sonar En Septembre, 2016 (10:47 AM) 0 FansN°: 27
Parce que le Contrôle de la France sur l'Afrique (francophone) est plus fort que jamais.



Ce CFA là nous Cocufie nous Freine nous Anesthésie :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Arissoi  En Septembre, 2016 (10:56 AM) 0 FansN°: 28
HALTE A LA TOUCOULEURISATION DE L'ADMINISTRATION





MACKY ETHNICISTE



FOUTAISES



HONTE NATIONALE



TRICHERIES



LA FIN 2019











  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :cringe:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :lool:  :contaan:  :jumpy2:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :bip-bip:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :interrogation:  :frustre:  :frustre:  :ibit:  :bip-bip:  :bindeu:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :xaxataay:  :ibit:  :joyy:  :bip-bip: 
Anonyme En Septembre, 2016 (11:01 AM) 0 FansN°: 29
Sortir du FCFA, oui. La véritable indépendance c'est avoir un hymne, une armée et une monnaie que l’on contrôle. On vous tiendra toujours par ces faux discours de disparités d'économie dans la zone UEMOA et le manque de sérieux de nos dirigeants. Y a t-il une homogénéité dans l'UE ? La compétence de la gestion d’une monnaie se gère même s’il faut avoir cadres nationalisés. La Banque centrale d’Israël a eu récemment un directeur qui venait de la FED et après son mandat il est retourné à la FED. L’enjeu à moyen terme est de réussir l'intégration de nos économies au sein de l’UEMOA puis CEDEAO.
Anonyme En Septembre, 2016 (11:11 AM) 0 FansN°: 30
Moi mon problème avec les intellectuels c'est que parfois ils traitent des problèmes complexes avec légèreté.

Il n'y a pas de doute que la monnaie est un élément important de la politique économique, mais lier tous nos problèmes au Franc CFA c'est allez visite en besogne.

Je ne suis pas économiste, ni spécialiste en développement, mais j'ai eu l'occasion de voyager à travers toute l'Afrique.J'ai constaté que ces différences dont on parle entre pays francophones, anglophones, lusophones ne sont des théories vendues par les intellectuels.Partout ,il y a la misère, la corruption, analphabétisme, la dictature,le mal développement ,etc.

Si toutes leurs théories étaient vraies pourquoi la Guinée, la Sierra Léone, le Libéria, la Somalie, la Tanzanie,la Mauritanie, la RDC,le Soudan et même le Nigéria sont encore à la traine.

Arrêtons de proposer des solutions simplistes pour résoudre nos problèmes complexes de développement
Reply_author En Septembre, 2016 (12:09 PM) 0 FansN°: 1
c'est le cas de beaucoup d'intellectuels africains qui ne maîtrisent pas assez leur domaine. mais un intectuel rigoureux aurait cerné ces problèmes.
Anonyme En Septembre, 2016 (11:23 AM) 0 FansN°: 31
SI CA ARRIVE je demanderai à mes locataires de payer en euro ou dollar. Pas fou quand meme.
Le Critique En Septembre, 2016 (11:56 AM) 0 FansN°: 32
Il est bien question, depuis longtemps , de créer une monnaie commune ouest africaine, mais il n'a jamais été question de la créer, sous le leadership, d'un quelconque pays comme annoncé ici par Jeune Afrique, et je ne sais pourquoi, le Nigéria.

Lorsque des pays décident de créer une monnaie commune, comme ce fut le cas pour l'euro, ce n'est la puissance ou la force économique de l'un des pays qui est mis en exergue: il n y a pas de "locomotive" ou je ne sais quoi!

Une monnaie commune se batit sur des critères économiques: on fixe des critères économiques, et chacun des pays qui veut y adhérer doit faire les réformes économiques nécessaires, pour etre à niveau: on appelle cela des critères de convergence qui sont indispensables!

Je ne sais vraiment pas ou Jeune Afrique a été chercher cette histoire du Nigéria comme "locomotive": est ce pour dire pour suggérer que le Nigéria se substituerait à la France, ce qui est une énorme absurdité: intentionnelle ?

Du reste ce projet Ouest africain était annoncé par les experts pour 2020 et plus cette date approche, plus des avis aussi farfelus que mensongers paraissent!

Depuis longtemps, on sait que le Cfa est un frein à notre développement, mais aussi que la création d'une monnaie commune, crédible n'est pas non plus chose aisée, car si cela l'était, pourquoi les pays hors cfa, n'ont ils pas créé une monnaie commune , par l'association de leur monnaie individuelle, sous le chapeau du Nigéria?

La monnaie est une affaire, ce n'est pas une affaire politicienne et ce sont pas des trémolos pseudo patriotiques ou nationalistes qui la créent : laissons donc les spécialistes, sérieux, africains qui ont parfaitement des enjeux, s'en occuper!
Anonyme En Septembre, 2016 (12:07 PM) 0 FansN°: 33
Avec le CFA jusqu'à ce jour, nous africains, nous comportons comme de gros bébés à qui on donne un bonbon (CFA) qu'il continue à sucer. Il faut noter que la monnaie est un instrument important de politique économique. Si vous ne la contrôlez pas, vous êtes limités dans vos actions de gestion de votre économie. Prenez l'exemple de litiges fréquents entre la Chine et l'occident. La chine joue sur sa monnaie pour rendre compétitive ses produits à l'exportation. On doit avoir honte de continuer à utiliser plus de 50 ans après nos indépendances une monnaie contrôlée par les "maitres" d'hier. Notez que la Mauritanie s'inspirant de ses voisins non négros africains est sortie de la zone CFA et l'Etat n'a pas disparu! .Nous nous comportons comme disait Cheik Anta Diop comme l'esclave à qui on accorde la liberté et qui, arrivé au portail de son maître renonce parce qu'il pense ne pas pouvoir vivre sans être sous l'autorité du maitre. Cette question est un grand enjeu pour la France et elle fera tout pour saboter les initiatives louables. Il nous faut oser pour notre honneur, notre dignité et pour notre affranchissement du joug Français. Ne soyons pas étonnés de certains mépris de certaines communautés du monde à notre égard parce que nous avons un comportement souvent pas digne. Exple continuer à être téléguider par la France plus de 50 ans après nos indépendances.
Citoyen En Septembre, 2016 (12:47 PM) 0 FansN°: 34
Le Sénégal n'a rien à avoir peur puisque tous les pays développés cherchent à nouer des relations avec lui depuis la découverte de la manne pétrolière et gazeuse. Il nous faut un président courageux pour de telle décision historique.
Reply_author En Septembre, 2016 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
sii saway! ne limite pas le cfa à macky est au senegal on parle dimension regional (maname beaucoup de pays
Anonyme En Septembre, 2016 (12:57 PM) 0 FansN°: 35
Votre ministre des finances, Mr. Ba, a dans une recente sortie fait l´eloge du franc CFA.

Anonyme En Septembre, 2016 (13:30 PM) 0 FansN°: 36
Mahamba En Septembre, 2016 (13:35 PM) 0 FansN°: 37
IL nous faut une monnaie forte, la monnaie de MANDELA,pas loin du Dollars



Pour une valeur ajouté.



Le CFA......La honte qui restera dans l histoire
Reply_author En Septembre, 2016 (18:13 PM) 0 FansN°: 1
demander aux citoyens du zimbabwe de choisir entre la monnaie nationale et le franc cfa. vous comprendrez que certaines analyses sont tendancieuses. j'ai visité à plusieurs reprises l'algérie, un pays qui dispose de ressources en hydrocarbures importantes, qui dispose de sa propre monnaie, mais les populations sont confrontées à des pénuries de logements, de denrées alimentaires de première nécessité, au chômage, à l'inflation. la politique ne se limite pas seulement au droit de battre monnaie. il y a des préalables pour jeter les ases du développement.
Reply_author En Septembre, 2016 (22:39 PM) 0 FansN°: 1
ta conclusion moussé le spin doctor?????????
Anonyme En Septembre, 2016 (14:03 PM) 0 FansN°: 38
a mon avis la France s’évertue a jouer le double jeu de pyromane et de pompier a l’égard de ses anciennes colonies d' Afrique. que faire pour s'affranchir définitivement de la tutelle française.que faire voila par exemple un chantier pour
En Bas Le Cfa En Septembre, 2016 (14:13 PM) 0 FansN°: 39
Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola.







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola.







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola









Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de sabadola







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de Sabadola







Il faut régler le problème du CFA, et d'en débarrasser. si non quand l'exploitation du pétrole et du gaz à commencé, 50/100 des retombées irons dans les comptes françaises. Comme le cas de l'or de Sabadola
Reply_author En Septembre, 2016 (18:30 PM) 0 FansN°: 1
et ils pourront se servir gratuitement comme ils font sur les autres matieres premieres par le jeu de la monnaie .
Anonyme En Septembre, 2016 (14:25 PM) 0 FansN°: 40
Le FCFA......c une forme de la colonisation....pourquoi la langue française et non la monnaie française(euro)....il est temps que l’Afrique décide de notre monnaie .....
Anonyme En Septembre, 2016 (15:08 PM) 0 FansN°: 41
Macky sall est le seul a pensé que le sénégal peut émerger avec le franncs CFA? NULLARD
Anonyme En Septembre, 2016 (15:15 PM) 0 FansN°: 42
comment veux tu te developper quand quelqu'un controle tes finances? le cfa est controle par la France, cest ridicule
Reply_author En Septembre, 2016 (20:05 PM) 0 FansN°: 1
quelqu'un qui souhaite t'avoir comme partenaire avec qui il va développer ses échanges souhaite que tu sois prospère sinon il te vends quoi. arrêtez vos complexes. nos maux sont tellement nombreux que personne ne peut les citer. cela fait plus de cinquante que nous débattons alors que le monde avance sans nous. le travail voilà ce qui nous manque.
Anonyme En Septembre, 2016 (15:39 PM) 0 FansN°: 43
F CFA= encore colonises! Vous avez deja vu des colonises emerges ? La Martinique ou la Guadeloupe ?
Reply_author En Septembre, 2016 (16:03 PM) 0 FansN°: 1
encore que la c different parcqu'elles font partie theoriquement de la france...c une honte que meme les autres pays europeens ne parviennent pas a comprendre...je me rappelle quand bill clinton voulait venir au senegal...il s'est dabord entretenu avec chirac..pour ke la france ne se fache pas...l'opinion publique africaine doit massivement se mobiliser contre le franc cfa comme les europeens le font maintnant avk ttip..nos politiciens sont des complexes...on les traite comme des enfants...
Anonyme En Septembre, 2016 (16:06 PM) 0 FansN°: 44
c ki est etonnant c que sa fait 60 ans bientôt qu'on est dans le meme systeme...au lieu d'avancer on recule...pendant ce temps la coree du Sud est devenue une puissance industrielle...Mais on nous dit que non tout va bien ya pas besoin de changer..C fou hein!

La banque centrale Europeenne a toute la latitude pr faire sa politique economique et monetaire...
Mtf En Septembre, 2016 (16:19 PM) 0 FansN°: 45
Son excellence Mr. Macky Sall president de la republique du Senegal et M. Francois Holland president de la republique francaise. Pourquoi cette difference.

May En Septembre, 2016 (17:36 PM) 0 FansN°: 46
Hollande le Papa qui remet les pendules à l'heure pour son fils Macky Sall. L'émergence est devenue un jeu de mot au Sénégal depuis 2012 grâce à l'APR tenant du pouvoir. Et puisque ces badolos de ce même parti politique ne savent pas raison gardée, il est tout à fait normale que le père de Macky siffle la fin de la récréation. Alors Hollande veut dire que l'émergence est gros mot que les petits pays ne doivent pas badiner.
Anonyme En Septembre, 2016 (18:02 PM) 0 FansN°: 47
Donc Sénégalais... à bon entendeur,salut! Les Français vous font trop de mal. Ils ont sapé les exportations d'huile d'arachide dans les années 80 en declarant que cette huile

totallement proche de l'huile d'olice chimiquement dangereux parce que comme dit l'économiste, c'est eux qui doivent posséder les usines, faire des benefices et trasférer l'argent chez eux.

Ensuite ils ont devaluéle CFA en 1994, après avoir créé une surabondance de fèves en étendant le taux de mixage du chocolat avec d'autres ingredients pour pouvoir affronter la competition se faisant jour en Europe de l'Est

et minant leur pré-carré africain en dépréciant le capital du peu d'entrprises que leur politique neocolonial a siphonés.

Aujourd'hui, il est question de signer les APE, est-ce qu'un pays comme les USA qui connait les memes problèmes de tariffs qu'Hillary Clinton ou Donald Trump veut résoudre va persuder MackySall de se débarrasser de cette idée néfaste prendra corps nous enseignant l'urgence de se débarrasser de cette actuelle classe politique et de sa politique économique néocoloniale avec des réformes d'où le citoyen sénégalais qui veut que ses enfants retrouvent leur avenir dans leur pays, loin des oceans et deserts où ils meurent et les déagréments du racism auxquels ils sont quotidiennement confrontés quand ils réussissent dans leur projet d'immigration.

AU CHOIX CHERS COMPATRIOTES!
Anonyme En Septembre, 2016 (18:37 PM) 0 FansN°: 48
Sortir de la zone CFA pour adhérer à la zone Naira quelle absurdité.

Si le CFA est un frein à l'émergence, qu'attends le Nigeria pour émerger, pourtant elle rempli toutes les conditions énumérées par les auteurs de ce livre:ressources naturelles, population, monnaie, etc.

Je connais le Nigeria comme ma poche et n'encourage personne à y vivre :délinquance, criminalité, pauvreté, insalubrité, corruption, etc.

Les nigerians sont connus à travers toute la planète comme des trafiquants de drogue.

Ayant l'habitude de poser sereinement nos problèmes et de nous départir de nos complexes.Notre retard s'explique par notre dépendance de l'occident,mais pas uniquement.

Tant que nous rejetons nos propres valeurs culturelles pour copier celles des autres ,y compris leurs religions, leurs langues, leur système de gouvernement , nous serons les derniers de la classe. Soyons nous mêmes , inovons,inventons notre propre avenir!
Anonyme En Septembre, 2016 (20:07 PM) 0 FansN°: 49
Je suis sûr que si la France ouvre ses frontières pour y laisser les Sénégalais librement ce pays sera vide en moins d'une semaine.
Reply_author En Septembre, 2016 (00:26 AM) 0 FansN°: 1
hahahaha...le pire c'est que c'est bien possible
Reply_author En Septembre, 2016 (04:50 AM) 0 FansN°: 2
todj nga fi... mort de rire
Anonyme En Septembre, 2016 (20:41 PM) 0 FansN°: 50
Avec ce Macky là ,il faut repasser.Il défendra bec et ongles les intérêts français sur notre pauvre dos.Regardez les avec Total,Orange,Eiffage etc.Et ils lorgnent du coté du pétrole.Pour le C.F.A ( Colonies Françaises d'Afrique,une appellation qui suffit à elle seule à déclencher la révolte 60 ans après les indépendances);NE COMPTONS SURTOUT PAS sur lui .Et on en arrive à regretter Wade malgré ses énormes fautes.....
Anonyme En Septembre, 2016 (00:51 AM) 0 FansN°: 51
La France doit nous dédommager pour les torts économique et financier qu'elle continue de nous causer. C'est une affaire qui va se régler devant les tribunaux en partie.

Dommage et intérêt!
Anonyme En Septembre, 2016 (04:40 AM) 0 FansN°: 52
DEPUIS QUE L'ON PARLE DE DECOUVERTES DE PETROLE ET DE GAZ , NOS WOLOFS-MOURIDES NE TIENNENT PLUS EN PLACE ! ON LES ENTEND PARLER DE TOUCOULORISATION DE L'ETAT ET DU POUVOIR PARCE QU'ILS CRAIGNENT PLUS QUE TOUT LE PARTAGE EQUITABLE DE CES NOUVELLES RICHESSES ENTRE TOUTES LES ETHNIES DU PAYS!!! CES GENS SONT TELLEMENT HABITUES A S'ACCAPARER DE TOUTES LES RICHESSES DU PAYS A TEL POINT QUE LA PRESENCE D'UN LAKAKAT A LA TETE DU PAYS LES FAIT SOUFFRIR !!! SOUS WADE LES MALLETTES DE CFA LEUR PARVENAIENT PLUSIEURS FOIS PAR AN! IL ARRIVAIT MEME QUE CERTAINS D'ENTRE EUX BOUDENT LEUR PART ,L'ESTIMANT INSIGNIFIANTE ! A COTE, DANS LE SUD DU PAYS ,WADE EN VILLEGIATURE ,JETA UNE MISERABLE SOMME D'ARGENT A DES MARABOUTS QUI S'ENTRE-DECHIRERENT POUR CES MIETTES SOUS L'OEIL MOQUEUR DE LA POPULACE MOURIDE ET DES TALIBES JOURNALEUX !! L'ANCIEN MINISTRE, OUSMANE NGOM ,SALAUD PARMI LES SALAUDS ,RAPPELAIENT LORS DES EVENEMENTS SENEGALOS-MAURITANIENS, QUE LES FRANCAIS AVAIENT CHOISI EN PARTANT DES ETHNIES-GUIDES PARMI LA "NEGRAILLE" ! ET AU SENEGAL ,SEMBLE-T-IL ,C'EST LE WOLOF QUI AVAIT ETE CHOISI! CELA SEMBLE VRAI QUAND ECOUTE SERIGNE MOUSTAPHA SALIOU PARLER DES OCCUPANTS DE LA FORETS DE POUT QUE WADE LUI AVAIT DONNEE ! ! IMAGINEZ L'ETAT DANS LEQUEL SE TROUVE SON COEUR DEPUIS L'ARRIVEE D'UN TOUCOULEUR AU POUVOIR !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com