International

Elections présidentielles : ces Africains de France au cœur de la campagne

  • Source: : BBC-Afrique | Le 18 avril, 2017 à 20:04:30 | Lu 2174 fois | 0 Commentaires
content_image

Mohamed Gassama, adjoint au maire du 20eme arrondissement devant son modèle politique

En France, à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, des élus issus de la diversité militent avec ferveur pour leur candidat.

Soutiens de Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron ou Fillon, ces militants qui évoluent aujourd'hui dans un contexte difficile avec la montée du Front national, sont persuadés que leur candidat défend le mieux la diversité en France.

Mohamed Gassama distribue des tracts ce matin sur un marché de l'est de Paris. Engagé au Parti socialiste depuis 2005, il est actuellement adjoint au maire du 20ème arrondissement de la capitale.

Ce n'est pas facile de faire campagne pour Benoît Hamon, le candidat du PS à la présidentielle qui est bas dans les sondages. Sur ce marché où vivent de nombreuses personnes issues de l'immigration, Mohamed Gassama, d'origine sénégalaise, espère les convaincre de voter pour Hamon avec comme argument : "Le Parti socialiste est le seul parti qui défend la diversité".

« La carte de séjour, c'est quand même François Mitterrand qui l'a mise en place, qui a fait en sorte qu'il y ait le regroupement familial. Toutes ces questions-là ont été portées politiquement par le Parti socialiste et notamment François Mitterrand. C'est le parti qui prône l'égalité, qui prône la justice sociale et qui ne laisse pas les pauvres, les gens qui sont en précarité sur le terrain »

L'égalité, la justice sociale : ce sont aussi des thèmes que défend Lamine Camara à cette manifestation pour la défense des personnels des hôpitaux. Conseiller régional d'Île de France, militant du Front de Gauche, et soutien de Jean-Luc Mélenchon.

D'origine malienne, Lamine Camara est persuadé que seul le candidat de la France insoumise défend les jeunes issus de l'immigration, notamment face aux violences policières.

« Les deux affaires qui viennent de passer : l'affaire Adama Traoré, l'affaire Theo, les jeunes ne demandent pas la compassion, ils demandent que justice passe.

Ils ont l'impression qu'il y a deux justices : une justice pour les autres, et une justice pour eux. Nous nous considérons effectivement, à travers le programme posé par Jean-Luc Mélenchon, que nous devons aller vers une rupture en donnant effectivement, cet espoir au peuple de croire à la politique ».

Réconcilier le peuple avec la politique, c'est aussi ce que propose le candidat d'En Marche, Emmanuel Macron. Cela a séduit la sénatrice socialiste de Paris. D'origine algérienne, Bariza Kiari a décidé de soutenir Emmanuel Macron.
Déçu par son parti ou elle milite depuis 20 ans en raison de certaines positions sur l'islam notamment, la sénatrice socialiste estime aujourd'hui que le programme d'Emmanuel Macron s'adresse directement aux personnes issues de l'immigration.

« Il n'est pas dans l'assistanat, il est dans le fait : prenez vos responsabilités. Moi je vais donner les possibilités et je vais lever les obstacles. La lutte contre les discriminations passera par la liberté dans l'économie. Il y a sa vision de la laïcité, et lui, il est dans cette éthique de la laïcité comme liberté. C'est dans le programme écrit : jamais il n'interdirait à des jeunes femmes le foulard à l'université, parce qu'il considère que l'université est un lieu d'émancipation. »

La diversité est aussi au cœur des préoccupations de Mireille Mouélé, membre du parti les Républicains. Originaire du Cameroun, co-responsable du conseil national des français pour la diversité, elle affirme que son candidat François Fillon défend ces valeurs tout en affichant une fermeté sur l'immigration.

« François Fillon, il est dans une ouverture. C'est un monsieur qui va être à la hauteur. Au niveau de l'immigration et au niveau du flux migratoire, les gens trouvent qu'il est radical, les gens le trouvent sectaire. Moi je dis qu'il faut parfois être ferme, je pense que chaque état qui a un problème d'immigration, prend à un moment donné des mesures drastiques. »

La diversité est aussi au cœur des préoccupations de Mireille Mouélé, membre du parti les Républicains.
Ces militants politiques issus de la diversité affichent leurs espoirs et sont persuadés que leur candidat représentera le mieux les valeurs qu'ils défendent. A noter l'absence parmi les 11 candidats, de personnalités issues de l'immigration.

Rama Yade, ancienne secrétaire d'état de Nicolas Sarkozy, originaire du Sénégal, avait présenté sa candidature. Mais elle n'a pas réussi à obtenir les 500 parrainages nécessaires pour qu'elle soit validée par le conseil constitutionnel


Auteur: Nadir Djennad - BBC-Afrique






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com