Sénégal : plus de 2 milliards FCFA perdus par an à cause du vol de bétail ?

  • Source: : Seneweb.com | Le 01 novembre, 2017 à 13:11:19 | Lu 1304 fois | 9 Commentaires
content_image

Le vol de bétail freine l'investissement dans ce sous-secteur de l'agriculture sénégalaise.

Le vol de bétail coûte à l’économie sénégalaise 2 milliards de francs CFA par an. Cette annonce a été faite par le ministre de l’Elevage et des Productions animales. Est-ce prouvé ?

Lors d’une mission à Kolda (sud), le  19 octobre 2017,  le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye, a déclaré que « le vol de bétail s’attaque non seulement aux biens des couches les plus vulnérables de notre société (…) mais aussi annihile toutes les actions de développement de  l’élevage».

«Il constitue ainsi un frein à l’investissement. Par exemple, les pertes annuelles engendrées par le vol du bétail sont estimées à plus de 2 milliards de francs CFA», a-t-elle dit.

Nous avons cherché les preuves de cette affirmation.

D’où tient-on l’estimation ?

Africa Check a contacté le cabinet du ministre l’Elevage et des Productions animales. Le chargé de communication nous a mis en rapport avec le directeur de l’élevage, Dame Sow.

Ce dernier a confié à Africa Check  que « ce n’est pas uniquement  la valeur des animaux volés » qui est prise en compte dans cette estimation.

«Ce sont des estimations que nous avons faites de la valeur des animaux volés  et des effets sur l’économie ainsi que temps de travail que les éleveurs ont consacré à cela », a expliqué M. Sow.

Quelle est la place de l’élevage dans l’économie ?

 

Le Recensement général de la population et de l’habitat,  de l’agriculture et de  l’élevage(RGPHAE, 2013)  renseigne que le sous-secteur de l’élevage représente 28,8% du PIB du secteur primaire.

«Il revêt une importance capitale sur le plan économique et social pour sa contribution aux revenus des ménages et à la création d’emplois », selon le document.

«Il présente un potentiel important en termes de création de richesses avec une contribution au PIB de 4,2% en 2012 contre 4,4% en 2011».

L’ampleur du phénomène a poussé l’Etat à mettre sur pied la Cellule de lutte contre le vol de bétail, une structure rattachée au cabinet du ministre  en charge de l’Elevage.

Cette cellule a contribué à la mise en place du Comité national de réflexion sur la stratégie nationale de prévention et de lutte contre le vol de bétail, le 2 mars 2013.

« Difficile d’estimer les conséquences du vol »

Africa Check a joint par téléphone le président de l’Association nationale des éleveurs du Sénégal, Ismaila Sow. Selon ce dernier, «en réalité, il est difficile d’estimer les conséquences de ce phénomène ».

«Les pertes pour l’économie nationale liées au vol de bétail pourraient dépasser ces 2 milliards de francs CFA. Le phénomène a pris une grande ampleur dans toutes les régions. En tant qu’association des éleveurs, nous sommes incapables d’évaluer tous les cas de vols. Et puis, ils ne sont pas tous déclarés à la gendarmerie».

D’ailleurs, le directeur de l’élevage, Dame Sow, a  confié à Africa Check que  « l’Etat n’a pas encore fait une estimation précise des cas de vol de bétail ».

« Nous allons vers ça à partir d’indicateurs plus précis  comme le nombre d’animaux volés, le nombre de cas de vol, le nombre d’animaux retrouvés, les peines infligées par la justice, etc. Ce n’est pas facile mais nous y travaillons», a a admis M. Sow.

Conclusion : l’affirmation n’est pas prouvée

Aminata Mbengue Nidaye, ministre de l’Elevage et des Productions animales, a déclaré que le vol de bétail coûte plus de 2 milliards de francs CFA à l’économie sénégalaise chaque année.

Mais selon les spécialistes, il est difficile d’estimer le préjudice pour le moment. D’ailleurs, le directeur de l’élevage, Dame Sow, a affirmé que «l’Etat n’a pas encore fait une estimation précise des cas de vol de bétail».

Aussi, le président de l’Association nationale des éleveurs du Sénégal, Ismaila Sow, dit qu’il est difficile d’estimer le coût économique du phénomène les cas de vol ne sont toujours déclarés.

En attendant d’avoir des indications plus précises, nous estimons que cette affirmation n’est pas prouvée.

Par Birame Faye


Auteur: Africa Check - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme il y a 2 semaines (13:26 PM) 0 FansN°: 1
Vol de bétail, vol de bois, vol de poissons, etc.... Il faut réagir !!!!!
Reply_author il y a 2 semaines (23:20 PM) 0 FansN°: 1
doul rek, chiffre erroné , arretez de raconter des bêtises!!!
Ex Goor il y a 2 semaines (07:08 AM) 0 FansN°: 2
Chiffre erroné. Ok. Quels sont alors les vrais chiffres ?
Anonyme il y a 2 semaines (07:46 AM) 0 FansN°: 3
Anonyme il y a 2 semaines (08:30 AM) 0 FansN°: 4
Le vol de bétail est un véritable obstacle au développement du secteur.Il y a des gens qui ont envie d'élever mais craigne de voir leur petite économie d'élevage s'envoler en un jour à cause des voleurs. La zone de BARGNY est très exposée et les éleveurs ne dorment pas à cause des voleurs nichés dans les quartiers de KIPP, FINKONE, et d'autres venant de KEUR NDIAYE LO.

Il faut oser arrêter les voleurs après dénonciation par les habitants.

L'état doit nous aider à assurer la sécurité de notre bien animal.

Anonyme il y a 2 semaines (08:53 AM) 0 FansN°: 5
2 milliards ou pas il faut etre serieux cet article se concentre surtout sur la veracité du montant mais pas sur le fait qui est que notre terrible mal qu'est le VOL!!!! Coupez la main aux voleurs .... Faites le plusieurs fois vous verrez que cela ira mieux!!!
Anonyme il y a 2 semaines (09:47 AM) 0 FansN°: 6
En tout cas c'est un fléau a éradiqué moi qui vous parle je suis victime de vol estime a presque cinq millions de francs en 2 ans .j'habite dans le centre du Sénégal a Kaolack précisément j'ai porte plainte a chaque coup mais en vain

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com